Balade dans les cantons de l'est

Publié le par La Peintre

Ce week-end, après être allés chercher nos fraises bio chez Danièle et avoir dégusté une superbe tarte aux fraises made by Gilou pour les 20 ans de mon grand fiston (eh oui, ça nous rajeunit pas), nous sommes allés faire une balade dans les cantons de l'est et avons eu le coup de foudre pour cette superbe région, à une heure seulement de Montréal. Nous connaissions déjà un peu pour être allés au parc de la Yamaska cet hiver, mais là, nous avons exploré un peu plus vers l'est, en direction de Sherbrooke, sans aller jusque là cependant. Nous sommes restés en campagne. En une journée nous avons tout vu : la montagne, la forêt, les lacs, la campagne, passant de la plaine aux terrains vallonnés (ma préférence) aux montagnes un peu plus abruptes (la préférence de Gilles).
Etant matinaux, nous sommes partis à 7 heures du matin équipés pour une journée de pluie, la météo annonçant 60% de probabilité d'averse. Nous avons commencé par assister à Granby à un concours hippique régional organisé par le Ranch Massawippi,  pour lequel travaille  mon grand fiston pour l'été.
Nous sommes ensuite partis dans la direction de Sherbrooke en prenant des chemins de traverse : Warden, avec son église en rénovation, un papy qui ramasse du bois pour l'hiver et la maison de mes rêves (devinez laquelle des trois !)
Sainte-Anne-de-Larochelle, Bonsecours et sa piste cyclable - enfin un chemin libre d'accès à la forêt !
Puis le lac Fraser au
Parc du Mont-Orford. Là, nous avons franchement regretté de n'avoir pas emmené nos maillots de bains. Entre temps le ciel s'était dégagé et nous avons eu le bonheur de nous tremper les pieds dans une eau délicieusement tiède. Autant pour moi qui était persuadée que les lacs canadiens étaient toujours glacés ! Pas du tout.
Nous avons ensuite fait le tour du parc, avons traversé Magog et sommes redescendus vers le sud, à 6km de la frontière américaine et du Vermont. Nous avons ensuite traversé Bolton, le Lac-Brome, Knowlton et Dunham (là, nous avons franchement craqué), Beford et sommes repartis via la route des vins vers la Montérégie, jusqu'à Venise-de-Québec, charmante station balnéaire que nous nous sommes promis de revisiter (pour se faire une journée plage). Nous avons ensuite retraversé la vallée du Richelieu avant de remonter chez nous. Une belle boucle. Bien sûr, nous ne ferons pas ça tous les week-ends. Mais nous avons quelques beaux projets  de tourisme en vue. Tout d'abord, retourner camper au Mont-Orford. Avec quelques litres de citronnelle dans nos bagages, bien sûr. Car en juillet (en même en juin, ma peau peut en témoigner), gare aux maringouins et aux mouches noires !

PS : nous avons d'autres photos en stock mais le blog est saturé, il ne veut plus insérer d'images ce soir ! Nous vous montrerons d'autres photos ultérieurement ...

Commenter cet article

Ervalena 17/06/2008 09:24

mmmh, tout cela me met l'eau à la bouche et me paraît bien prometteur. Ca a l'air bien français mais en plus grand! Le petit chemin dans la forêt me rappelle celui près de chez moi sous les arbres.... pour la maison je penche pour la 2ème au milieu des sapins!!! Combien de km ave-vous faits?