Cuisine et grands travaux

Publié le par La Peintre

 DSCF3764.JPG

Nous sortons de quinze jours de grands travaux, sur les rotules et la maison pleine de poussière. Plus jamais ça ! Et le pire, c'est que ce n'est pas fini. Notre charmant cuisiniste, Cuisimax pour ne pas le nommer, a trouvé le moyen de nous faire un comptoir pour deux personnes seulement, alors qu'il était prévu pour quatre. Bon, nous n'avons pas le gabarit québécois type (cf. l'homme fort de Fred Pellerin), surtout mes trois hommes qui ne sont pas bien gros, mais tout de même ... même en se serrant, ça ne passe pas. Sans compter le frigo qui dépasse allègrement du meuble (ce sont des mesures standard paraît-il ; ah oui ? alors pourquoi avoir pris les mesures du frigo au départ si c'était pour ne pas en tenir compte après ?), les petits ratés au quotidien heureusement rectifiés aujourd'hui dimanche (branchements électriques mal faits ou oubliés), les retouches de peinture APRÈS la pose des éléments (bin oui, c'aurait été tellement plus simple ...) et la plomberie défectueuse (là, c'est la faute à l'ancien propriétaire, on ne pouvait pas prévoir).

DSCF3766 DSCF3757.JPG

Mais le résultat est là. Après deux semaines de campement dans le salon, d'allers et retours en passant pas le jardin pour accéder à la salle de bains du sous-sol (exercice très apprécié pendant les soirées à 3/4 degrés que nous avons eues la première semaine), nous l'avons enfin, notre cuisine.

DSCF3759 DSCF3760.JPG

Reste à espérer que nous puissions obtenir le comptoir escompté. Par ce que sinon, tant pis, nous partons nous réfugier dans un chalet de bois rond en Colombie Britannique. Non mais !

DSCF3778.JPG

Remarquez, toutes ces péripéties ne nous ont pas empêché de nous offrir un réconfort bien mérité après la grand aventure, la ratatouille mijotant tranquillement sur le feu. Heureusement qu'il fait beau, nous sommes allés la déguster au jardin. Demain, petit-déjeuner au choix : debout dans la cuisine, ou dans le salon.

Publié dans Tea for two

Commenter cet article

vero 17/05/2010 16:10



j'ai hâte de la voir en live votre cuisine


dis! je serai assez menue pour votre comptoir?


ca a l'air très beau...



Anne-Laure 17/05/2010 07:50



ah enfin une vue de chez toi... Comme c'est joli! J'ai vu la bouteille de pinard, qui montre bien que vous n'avez pas tout à fait abandonnés vos gènes francaouis....


et pour le comptoir de Poupée c'est quand même bizarre: vous n'avez pas pu refuser le montage? Parce-que si vous aviez demandé pour 4 zozos  et pas pour deux ça doit être écrit dans le devis
avec les mesures!!!!



Bree 17/05/2010 04:41



Mmmmmmhhhh! En tout cas, le côté pile, j'aime bien, moi. C'est très joli. Tout le travail que vous avez investi sera vite oublié lorsque vous en profiterez soir après soir. Et le côté face, c'est
le mini comptoir en haut à gauche??? Mais dans le devis, ils vous avaient donné les mesures? EU tout cas, je suppose qu'il existe une association de défense des consommateurs ici!


Pour le redémarrage du blog, ça y est! Je t'ai maudite dans mon commentaire précédent. Maintenant, je t'aime.


PS: Je l'aime bien, moi, le Gilou déguisé en mariée