Kaléidoscope

Publié le par La Peintre

Ces derniers temps, nous avons été pris dans un tourbillon d'évènements divers et variés qui se sont fort heureusement finalisés avec la concrétisation de notre belle aventure québécoise :
nous sommes enfin résidents permanents !


Il nous aura fallu 442 jours pour en venir à bout, depuis le dépôt de notre dossier à la Délégation du Québec puis à l'Ambassade du Canada à Paris, en passant par les visites médicales, les permis de travail, un 1er bug dû au fait que j'avais déjà été résidente permanente dans le passé, un 2ème bug dû à une erreur médicale, et, surtout l'extrême complexité que représente l'émigration dans un pays avec un double gouvernement : provincial et fédéral.

Avis aux candidats à l'émigration : il faut être très motivé pour venir à bout d'un tel projet. Les difficultés ne sont pas celles que l'on imagine au départ, mais elles sont réelles et il faut s'accrocher.En tout cas, l'adaptation au pays se fait toute seule. Ici le travail est une vraie valeur : si vous faites votre job correctement, peu importe que vous soyez canadien, français ou autre, vous êtes respecté pour le travail que vous faites.

Quand au climat, c'est un vrai bonheur. Certes il fait -15 / -20 degrés dehors, mais c'est un froid sec, les paysages sont superbes et c'est idéal pour les activités de plein air. Pour le moment on y va doucement, Ziggy est encore petit. Mais d'ici 2 à 3 ans nous pourrons nous mettre sérieusement au ski de fond et au patinage. On a déjà commencé la luge ...
En attendant, j'ai repris l'équitation, ce qui m'a valu une belle chûte : le cheval et moi avons fait un superbe rouler-bouler en duo et j'ai récolté une belle entorse à la main droite (pas terrible sur le clavier mais on fait avec).
Un mois sans sport, je ronge mon frein. Et sans dessin, aussi.
Du coup je me défoule en regardant les sportifs, les vrais et pas n'importe lesquels  :
LE RED BULL CRASHED ICE DE QUEBEC

Publié dans Tea for two

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ervalena 09/02/2008 19:13

super! Je l'ai vue l'entorse sur la webcam!!!! On dirait l'engin pour la pelote basque....
 
Ca y est tu peux voir ma dernière oeuvre sur le blog ci-dessus: ça m'aura pris du temps!

L\'aventure continue 01/02/2008 10:59

Wow résidents permanents, Félicitation !

Cherrybee 01/02/2008 03:53

Alors, le ski de fond, ça va. Pour le patinage, tu as le choix entre: l\\\'entorse d\\\'un des deux poignets, ou les deux, fracture des mêmes. Fracture du bras, entorse du genou ou des ligaments croisés (C\\\'est ce que j\\\'ai eu) et enfin, fracture du coccyx. J\\\'ai rien oublié, là?