Le jardin pas encore extraordinaire

Publié le par La Peintre & le Samouraï

Voilà l'état du jardin en avril avant que nous emménagions : des tuyas partout, énormes en envahissant. Et puis pas de fleurs. Bon vous pourrez me rétorquer avec un peu de jugeotte qu'il n'y a pas de feuilles aux arbres, donc qu'il ne peut y avoir des fleurs. N'empêche que lorsque mous nous sommes installées mi-juillet le verdit a été radical : pas de fleurs à part des méga hortensias traitées au sulfate de fer.

Et voilà le travail après l"intervention d'Isabelle pour les massifs de fleurs et de bibi pour avoir scié à la mains les troncs pourris des tuyas, ces envahisseurs verts omniprésents et potents.
Les troncs coupés serviront de bois pour la cheminée et les branches sont parties, récupérées par la ville. Le résultat parle de lui-même. Du dégagement et de la lumière.


Voici les cadavres des thuyas, débarrassés.
Ne restent que les plus secs qui serviront pour allumer le feu. Ah que oui !
Pour les souches qui restent, il faudra les faire enlever par une entreprise spécialisée, ce qui va laisser des trous. De toute les façons il faudra remettre de la terre pour isoler la maison et réparer le gazon qui n'en est plus un, envahi de mousses et autres herbes parasitantes, résultant d'un manque d'entretien flagrant.

Un autre angle avec au premier plan une lampe solaire décorative.
Enfin je n'ai pas de photos, mais dans la série écolo, nous avons un réservoir d'eau alimenté par une descente de goutière, bien rempli et un composteur alimenté par des déchets végétaux et alimentaires, mais qui semble t-il démarre lentement. Décidément j'aime bien les bactéries amies, moi qui en manipule tous les jours en boulangerie.

Gilles

Publié dans Tea for two

Commenter cet article

Ervalena 08/09/2007 22:43

Ah les lampes solaires... J'en avais mis une douzaine dans le jardin... mais le gros toutou de ma soeur les a boufés et abîmés: total maintenant ils ne sont plus que l'ombre d'eux mêmes!
je vois les cadavres! Chez nous on a connu ça l'an dernier et nous avons encore le bois du bouleau coupé qui sèche au fond du jardin...
C'est sûr que c'est beaucoup plus joli maintenant! je n'avais pas réalisé que les thuyas étaient ces boules ovales....
Finalement Gilles ça a été une bonne chose de ne pas re-travailler tout de suite: cela vous a permis d'avancer l'installation de la maison avant l'hiver!