Un arc en ciel ce soir

Publié le par La Peintre & le Samouraï

L'arc en ciel revêt une signification profonde pour nous. Tout dépend bien sûr de notre état d'âme, de l'interprétation que nous voulons bien lui donner, ainsi que d'une foule d'autres facteurs plus ou moins dépendants de notre volonté.

Je ne peux cependant m'empêcher de penser que l'apparition de cet arc dans le ciel de notre chambre à coucher n'est pas anodine. Ce soir, Gilles révise son CAP, qu'il doit passer les jours prochains. La maison est envahie de cartons et je bouillonne. La lionne que je suis ne supporte pas l'attente. Nous sommes dans l'attente de la visite médicale pour le visa, dans l'attente du visa, dans l'attente du départ. Et je ne peux rien faire de plus. Nous avons tout : le travail de Gilles, la maison, les meubles, les menus travaux à effectuer, la voiture, l'assurance, internet/téléphone/TV, la garderie de Ziggy, les études de Cyran, mon atelier et même la reprise de mon doctorat, tout est prévu. Et pourtant j'enrage. Notre appartement est devenu un véritable capharnaüm empli de bric à brac (ce qui m'horripile tout particulièrement, moi la desperate housewife qui hait le désordre).

Cet arc en ciel m'apparait comme un bon présage. Le signe qu'il faut un temps pour tout et qu'il ne sert à rien de piaffer, rien ne peut freiner l'évolution des choses.

La dernière fois qu'il nous est apparu, Ziggy venait de faire ses 1ers pas et nous avions appris la disparition d'une de nos connaissances.

Cette fois, nous sommes à la veille d'un bouleversement profond et irréversible.

 C'est le moment de faire table rase du passé et d'aller de l'avant. Malgré tout ce que nous avons déjà fait, ce n'est rien encore à côté de ce qui nous attend. Mais j'ai hâte, jamais encore l'avenir ne m'avait paru aussi exaltant.

Il ne nous reste plus qu'à nous retrousser encore un peu plus les manches et, en ce qui me concerne, à tenter de réfréner mon impatience.

Publié dans Tea for two

Commenter cet article