Les bonnes résolutions du nouvel an

Publié le par La Peintre & le Samouraï

Aujourd'hui je participe pour la première fois à la rédaction du mois !

Elle consiste à lancer une discussion croisée sur le même sujet, le même jour et à la même heure.

Je vous invite à aller lire les articles de :

Laurent, de Lecce en Italie, Olivier, de Montréal,AurélieAlcib de Montréal et Paris, Hervé de Norvège depuis peu au Canada, Hepao,
Fred
, Lady Iphigénia, Bergere, René, Bertrand,
Anne-Laure & Hervé
!


LES BONNES RESOLUTIONS DU NOUVEL AN


Mes résolutions pour l’année 2007 sont les suivantes :
1. perdre 5 kgs
2. m’inscrire à un club de sport
3. me faire teindre en blonde
4. arrêter de fumer
5. arrêter de boire
6. arrêter de …

Non, je rigole.

En fait je trouve qu’il n’y a rien de plus ridicule que les résolutions du nouvel an. Comme si d’un seul coup de baguette magique, notre bonne fée exauçait tous nos vœux …

Pourquoi nos défauts et nos mauvaises habitudes disparaîtraient-ils comme par miracle le 1er janvier, pour laisser la place à 365 jours de bonne conduite ?


Hein ? Je vous le demande !

Plus sérieusement, mes bonnes résolutions pour 2007 consistent à ne justement en prendre aucune.


Ou plus simplement, à continuer de vivre selon ma philosophie qui consiste en deux choses très simples :

1. avoir le courage de ses opinions

2. prendre une décision et s'y tenir
Pour moi c'est l'évidence même. Mais je dois avouer que cela m'a déjà valu quelques déboires. Il est en effet parfois difficile de vivre en accord avec ses principes, surtout dans une société qui privilégie l'image et le superficiel.

Par exemple, la première fois que j'ai annoncé ma décision de devenir artiste peintre. " Quoi ? Tu es complètement folle ! As tu pensé à la sécu ? Tu vas perdre tous tes droits " Il faut dire qu'à l'époque j'étais enceinte de ma fille, et que je n'ai pas hésité un instant avant de démissionner de mon emploi sécuritaire pour me jeter à corps perdu dans l'aventure de la création artistique.
Autre exemple, en annonçant notre décision commune avec Gilles de nous installer au Québec. " Vous êtes fous ! Vous courez à votre perte !! Que ferez-vous quand vous rentrerez en France après avoir tout perdu ? "  Là, j'ai une pensée émue pour ma "belle" famille de Neuilly-Auteuil-Passy,  qui ne jure que par l'image et la position sociale et pour qui la noble profession de boulanger revêt le visage de la déchéance.

Car non seulement nous avons le courage de nos opinions, mais en plus, nous les clamons haut et fort.

Il paraît que pour vivre heureux il faut vivre caché. Je ne suis pas d'accord. C'est d'un égoïsme incroyable. Pourquoi ne pas faire partager son bonheur ? Il ne s'agit pas de se pavaner partour en regardant les autres de haut, mais plutôt de faire partager son expérience, ce qui peut parfois s'avérer bien utile. C'est une simple question d'ouverture d'esprit. Je préfère déployer mes antennes et m'ouvrir aux autres plutôt que de rester repliée sur moi-même.
Quant aux décisions que je prends, j'ai horreur de parler pour ne rien dire. Jamais je ne dirais " Tiens, je m'inscrirais bien à la piscine " ou bien " J'aimerais bien organiser une soirée à la maison ".  Je m'inscris à la piscine et je l'annonce ensuite. Ou alors, j'invite des amis à dîner, tel jour, telle heure.  Certains promettent de nous inviter depuis bientôt deux ans et se lamentent de ne jamais trouver le temps. Mieux vaut ne rien promettre dans ce cas ! Ceux qui parlent ne font jamais rien. Ce que je dis, je le fais. Même si cela surprend. J'entends parfois dire " Tu as surpris tout le monde par ta soudaine décision ". Mais cette décision n'a jamais été soudaine ! C'est une décision, un point c'est tout. Inutile d'en faire un plat.

Alors voilà, cette année, je ne prends aucune décision. Je me contente de suivre le courant de 2006.

Cette année nous irons donc nous installer dans le Grand Montréal avec Gilles, Ziggy et Cyran. Sans oublier la perle noire bien entendu. Manquerait plus que ça ! Une nouvelle vie s'offre à nous est c'est très exaltant : un nouveau pays, une nouvelle maison, un nouveau travail pour Gilles, une création d'activité pour moi, les études universitaires pour Cyran, de nouveaux amis, bref, rien que du nouveau !

Le tout sans aucune bonne résolution. Le train est parti,  il n'y a plus qu'à continuer sur notre lancée.

Je persiste et signe : je garde mon mauvais caractère ! Et ceux à qui ça ne plaît pas, eh bien, tant pis pour eux !!!

Isabelle

Publié dans La rédac du mois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bergere 16/01/2007 20:33

Coool une nouvelle vie pour une nouvelle année, c'est encore mieux que les bonnes resolutions ca c'est sur... Juillet... Vous allez commencer par les chaleurs de l'été, les festivals de musique... Je vous souhaite beaucoup de reussite pour votre vie quebecoise et d'ici la a bientot pour une nouvelle redac...

Laurent 15/01/2007 21:44

bravo pour cette décision de partir au Canada !! Il faut savoir vivre ses rêves, même si parfois cela passe par l'incompréhension (ou la jalousie) de certains...

Ervalena et Hervek 15/01/2007 15:55

J'adore la photo avec la composition de pinceaux et pots de peinture...
J'ai envoyé un com mais je ne le vois pas... Toujours est-il que je te reconnais bien là fidèle à tes opinions et ne prenant pas les vessies (sauf le vert) pour des lanternes.
Mes 5 kgs ne sont qu'un estimation "au pif" vu que je n'ai pas de balance... et ma bouée de sauvetage: tu ne la vois pas! Au moins je ne me noierai pas! ;-)
Cela dit n'en déplaise aux mauvais coucheurs, j'ai toujours pensé qu'il fallait écouter sa première intuition! Alors foncez les gars! que la force 8 soit avec vous!