La fête des neiges éternelles

Publié le par le Samouraï

En cette fin de semaine du mois de janvier (ne te découvre pas d'un pied) nous sommes allés en petite famille à la fête des neiges sise au parc Jean Drapeau, organisée pour les enfants. Nous y sommes allés le coeur vaillant avec un temps clément, c'est-à-dire aux alentours de -10 degrés celsius et avec un temps nuageux, devenu ensoleillé au moment de notre départ.


C'est vraiment un paradis blanc destiné au bonheur des kids, dont par la tenue on peut reconnaître les géniteurs : je veux dire par là qu"ils sont habillés pareil, comme par exemple pour affronter le blizzard en moto-neige.
Pour ma part, la partie la plus fun fut la course de traîneaux, avec Ziggy comme passager et maman, papa comme pilotes, sur deux pistes différentes, une en ligne et l'autre sur un circuit, avec descente et montée, pantoute ! On pourrait se croire dans la peau de Jack London. Enfin avec un peu d'imagination, faut pas pousser pépère (et mémère aussi).
 
Les sculptures de galces sont chouettes aussi, imposantes mais non massives, destinées aux albums photos.


Par contre, contrairement à l'édition précédente, il y a deux ans (pas de fête l'année dernière, à cause des cols verts), il n'y avait pas de chiens de traîneaux, des vrais de vrais, prêts à tracer dans la forêt profonde. Enfin le village reconstitué de Québécois à la glorieuse époque de Samuel de Champlain, avec tenue ad-hoc en pure-laine, tables, ustensiles de cuisine et tipi.



Nous avons passé trois bonnes heures en famille, avec un petit garçon courant partout, passant d'une activité à une autre, et au bout du compte, ko debout dans la voiture pour le retour.


Publié dans Tea for two

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ervalena 03/02/2009 22:27

notre zigounet est en train de devenir un vrai trappeur!!!