Bientôt un peu de souffle, ouf !!!!

Publié le par le Samouraï

Coucou à toute la gang. On est un peu à la bourre sur la production des articles, mais dorénavant ça sera au petit bonheur la chance, en fonction du jour, qui comme vous le savez n'est jamais le même. Et surtout de notre nouvelle vie, continuellement en mutation, en changement et adapation à de nouveaux paramètres, pour une amélioration et plus de bien-être, pas forcément matériel.

Eh oui Isa est plongée corps et âmes dans son Doctorat en Art et Éducation, étant actuellement en phase préparatoire. Vous ne pouvez même pas imaginer le travail théorique qu'elle doit accomplir, c'est ouf ! Mais c'est le summum des études universitaires et je suis très fier d'elle, en la soutenant, en l'encourageant, en l'épaulant de mieux possible.

Et l'obligeant à se reposer afin de ménager la bête pour ne pas finir HS. Elle peint beaucoup dans le cadre de ses recherches sur la touche, car pour nous on ne peut théoriser sur l'art et l'éducation sans la pratique et l'expérimentation. Sinon c'est de la fumisterie intelectuelle.

Pour comparer avec mon métier de boulanger-pâtissier, à un autre niveau, idem vous pouvez très bien avoir à faire à des gens du connaissant la méthode théorique de panification, il faut le reconnaitre très complexe, et ne pas savoir sortir un pain correct. Il faut de la pratique, de la pratique et encore de la pratique c'est tout.

Mais là, je digresse et m'égare.

Ah oui, pour ma part, je possède enfin un métier véritable dans le sens noble du terme, et me retrouve chef-pâtissier à apprendre, à me perfectionner et en me disant que chaque jour est comme le premier, mais à chaque fois différent. Le challenge est de produire des tartes aux fruits de saison avec des temps de cuisson différents, des appareils différents, des pâtes différentes, avec de la régualrité et de la constance dans la qualité. Donc respecter scrupuleusement les recettes et les proportions, avec des ingrédients pesés au gramme prêt. Eh oui.

Les mains sont vraiment des outils merveilleux.

Donc je performe tous les jours en m'améliorant et ma plus grande joie est lorsque l'on reçoit des compliments des clients, pantoute !

Ça faisait des années que j'attendais ce moment. De plus avec mon boss j'apprends les bases de la cuisine de base et puis sans trop me mousser mon beau-pére m'a dit plusieurs fois qu'un pâtissier fera un bon cuisinier, et vlan.

En plus des tartes, je fais les pâtes pour les cupcakes (entièrerment aux parfums naturels), les viennoiseries, que je cuis également et façonne de tems en temps.

Enfin, et c'est très important, j'ai installé les illuminations de noël extérieures.

Bon ben j'ai fini pour ce soir, y faut que j'aille au dodo car levé à 4h30

Ah oui le rapport de ce texte avec le titre. Bientôt du repos pour Isa en décembre, avec la fin de sa session, mais pour bibi ça va chauffer avec la préparation de Noël.

J'avais oublié de vous dire que l'on fait traiteur aussi, oups et que je prends des cours d'anglais au cas où l'on doit partir en province anglophone, il faut se préparer maintenant et puis le bilnguisme apporte plus de richesse et d'ouverture. Bon je voudrais bein apprendre les langues des Premières Nations, mais on verra plus tard, mais faut pas les oublier eux. Isa avec son travail sur les Totems, ne les a pas oubliés.

Allez, bye bye les aminches


Commenter cet article

cherrybee 30/11/2008 07:21

Ayoye! Attention Gilles! Tu commences à faire des anglicismes!Elle va pas être contente Pauline!Alors, les sapins, vous les avez faits?Gros becs

Ervalena 25/11/2008 08:20

Hé bien les aminches!
je suis époustouflée par votre nouvelle vie trépidante. je vais montrer ça à Roméo pour le "booster"!
On n'a rien sans rien!
Moi aussi je suis très fière d'avoir des amis comme vous!
Et je suis supercontente à l'idée de revoir Zaza la terreur et Zigounet!