Candiac, 15 mai 2308

Publié le par La Peintre du futur

En allant nourrir les chevaux ce matin Ziggy m'a demandé : dis Maman, c'était comment le XXIème siècle ? Il y avait des dinosaures ? Et des hommes préhistorix ? Sur le coup je n'ai pas su trop quoi lui dire.

J'ai d'abord pensé ouvrir un livre d'Histoire et puis je me suis ravisée. Mon livre préféré a toujours été "Le jeune homme, la mort et le temps" de Richard Matheson, dont un filmogramme superbe a été tiré, avec Christopher Reeve dans le rôle principal. Une histoire d'amour au-delà du temps. Le principe est simple : il suffit de se plonger dans un décor évoquant l'époque choisie puis, par autosuggestion, de se convaincre que l'on a réellement voyagé dans le temps. Et ça marche ! La preuve : nous l'avons fait. Nous nous sommes réunis autour d'un vieil ordinateur de collection et nous sommes concentrés très très fort. D'un coup le décor autour de nous a commencé a changer et nous avons passé une journée en 2008, Gilles, Ziggy et moi.

Ziggy a commencé à ouvrir de grands yeux, fasciné par les camions. Mais très vite il s'est rendu compte, comme nous, que nous vivions un véritable cauchemar. L'horreur à l'état pur : il y avait des voitures partout, plus personne ne marchait et nous avons même vu des vélo électriques et des voiturettes dans les rues.


Quelle idée ! Pour compenser le manque d'exercice, les gens allaient courir sur des machines dans des clubs de sport ou bien faisaient des régimes draconiens pour avoir la ligne, avant de prendre l'avion et passer des vacances dans des pays où le reste du monde crevait de faim. Une absurdité totale.



J'ai sorti le photogramme de mon appaloosa préféré de ma poche et nous l'avons tous regardé avec un soupir de soulagement avant de retraverser l'espace-temps qui nous séparait de la maison. Ouf ! Terminée la vie de fous, un bref aperçu nous a suffit.
Nous sommes aussitôt allés voir les chevaux. Ils ne se sont pas aperçus de notre absence, tout va bien. Non, vraiment, nous sommes bien chez nous, nous n'en partirions pour rien au monde.

 


Nous vivons dans une ferme communautaire qui suffit largement à nos besoins. Nous voyageons très peu, les transports coûteux en énergie fossile ayant disparu depuis longtemps. Mais nous avons développé des énergies renouvelables extrêmement performantes : l'énergie solaire, éolienne, marine et tellurique.


 


 



Pour les transports sur longue distance nous utilisons des paquebots à voile qui traversent l'Atlantique en 5 jours, ce qui est tout à fait satisfaisant et permet en plus de s'habituer progressivement au décalage horaire.


 

Nous avons aussi des ballons dirigeables à voilure de grande envergure, pour les déplacements intra-continentaux. Nous privilégions les productions locales pour nos besoins courants et utilisons les transports maritimes et aériens pour le fret inter ou intra-continental. Le travail à domicile ou en communauté est encouragé. Nous avons des ordigrammes qui nous permettent de communiquer avec le reste du monde, mais nous ne sommes pas isolés pour autant. Pas besoin de faire 100 km par jour, comme nos ancêtres, pour aller travailler : nous sommes auto-suffisants et ménageons nos montures, ce qui ne nous empêche pas pour autant de voyager quand le besoin s'en fait sentir. Certains ne s'en privent pas d'ailleurs : les scientifiques, qui partent s'établir pour des missions de longue durée sur Mars. La planète est sur le point d'être terraformée mais il faudra encore quelques générations pour finaliser le projet.

Alors en attendant nous restons sur notre bonne vieille terre, qui est toujours là malgré tout ce que nos ancêtres lui ont fait subir.

Je donne des cours de peinture à l'école des beaux-arts municipale et partage mes notes d'atelier avec des artistes du monde entier par ordigramme. Je suis donc loin d'être isolée ! Gilles est prof de sport à l'école et s'est spécialisé en athlétisme. Mes deux aînés sont musiciens et donnent des concerts un peu partout sur le continent nord-américain. Ils voyagent en train et, pour les longues distances, en dirigeable. Quant à Ziggy, il partage son temps entre la garderie et l'écurie.

Nous avons une petite écurie de 4 chevaux et une charette pour nos déplacements quotidiens. En ce moment je m'occupe de mes plantations : c'est le printemps, le moment idéal pour remettre un peu de couleur dans le jardin, après les rigueurs de l'hiver. Cet été nous prendrons le bateau pour aller passer quelques jours à Québec pour les 700 ans de sa fondation. Ça risque d'être un grand moment !
Non, vraiment pourquoi chercher à voyager dans le temps quant on est si bien chez soi, en ce beau mai 2308.


Mais bon, si vous voulez voyager dans le temps malgré tout, je vous conseille de consulter les documents d'archive ci-dessous.

Les voyages dans le temps
Si vous pouviez voyager dans le temps, quelle époque choisiriez-vous ?
1/ 
Laurent, 2/ Olivier, 3/ Bergere, 4/ Bertrand, 5/ JvH, 6/ Bluelulie, 7/ Hibiscus, 8/ Anne, 9/ Chantal, 10/ Looange, 11/ V à l'ouest, 12/ Jo Ann v, 13/ William, 14/ Catie, 15/ Nanou, 16/ Cecfrombelgium, 17/ Gally, 18/ La Nymphette, 19/ Julie70, 20/ Gazou, 21/ BlogBalso, 22/ Vladyk, 23/ Lucile, 24/ Guy Cardinal, 25/ Joël, 26/ Linda, 27/ Denis, 28/ Julie, 30/ Le chat qui, 31/ Lodi, 32/ Ckankonvaou, 33/ Mahie,


Photos courtoisie du web : merci à Dinotopia.com, Wikipedia, Google, Cyberpresse et tous les autres ...

Publié dans La rédac du mois

Commenter cet article

Pat de Verre 23/05/2008 17:19

Bonjour,j'ai vu ta question sur le blog de cherrybee et je me permets donc d'y répondre.Le participe passé après l'auxiliaire "avoir" ne s'accorde pas avec le sujet mais avec le complément d'objet direct "COD" quand il est placé avant le verbe, autrement il reste invariable. exemple:ils ont mangé des fraises, ils les ont mangées.ils ont mangé des fruits, ils les ont mangés.J'espère que tu ne m'en voudra pas pour cette petite révision de grammaire.Autrement, je découvre ton blog avec plaisir et ton histoire en 23008 m'a bien plue.Bien jolie découverte, ce blog, je reviendrai.Je t'envoie un peu de soleil de ma côte d'azurBizz Pat

Le chat qui... 17/05/2008 09:28

Super ! J'adore cette idée ! Finalement c'est un double voyage dans le temps... Et cet avant goût du futur est bien moins effrayant que ce qui nous attend réellement si tout le monde ne prend pas conscience très vite de notre "monde de fous" (sic)...bravo !=^.^=

bergere 16/05/2008 08:27

Et bien si demain ressemble à ce que tu décris, je suis heureuse d'avoir, à ma toute petite échelle, contribué à ce changement. Des que j'ai accouché, je rends la voiture et je refais tout a pied. Quand au ballon dirigeable pour retourner aux US en septembre, ben ce serait vraiment trop classe, mais je crois que notre societe est encore trop vieux jeu ;-)

Aga 16/05/2008 08:06

Joli rêve...Le temps s'envole et nous dépasseles ciel se fait bleu et ton âme si douceFinie cette époque où un rien t'agaceAllongeons nous, au calme sur la mousse...  ;) 

wilmo 16/05/2008 06:29

moi aussi je veux vivre en 2308...